+ -

Une structure, un projet

Une tradition d’intercommunalité

La communauté de communes est l'héritière d'une histoire déjà longue de l'intercommunalité sur le bassin de Neuves-Maisons :

  • Le district urbain de Neuves-Maisons a été créé dès 1965 avec 6 communes.
  • Il s'est transformé en communauté de communes le 1er janvier 2001 et regroupait 12 communes dès 2002.
  • Depuis 2006, la CCMM coopère avec les intercommunalités voisines au sein du pays Terres de Lorraine.
  • Le 1er janvier 2014 elle a accueilli 7 nouvelles communes.

Des compétences au service d’un projet

Les compétences de la CCMM sont définies dans ses statuts, par arrêté préfectoral.

>> Téléchargez ici l'arrêté préfectoral du 17 novembre 2011 au format PDF.

Un territoire permettant à la population de s’épanouir, d’être solidaire, ouverte et éco-responsable, une urbanisation permettant le maintien et l’accueil de toutes les populations sur le territoire, une économie permettant de maintenir et développer les emplois locaux aujourd’hui et demain, ayant un impact minimum sur l’environnement et ayant un rôle actif dans la lutte contre la précarité : tels sont les axes forts du projet de territoire qui a guidé nos choix sur les quatre dernières années.

>> Téléchargez ici le projet de territoire "grand public " au format PDF

>> Téléchargez ici le projet de territoire complet au format PDF

Un projet de territoire est une démarche à la fois simple et complexe qui propose qu'ensemble élus, habitants, acteurs sociaux et acteurs économiques, nous imaginons le visage que nous voulons donner à notre territoire dans 10 ou 15 ans, puis définir les moyens de parvenir à ce but. Le prochain projet de territoire devrait voir le jour courant 2015.


Des ressources pour financer les projets


Pour assurer le financement des priorités politiques définies pour le territoire de Moselle et Madon, il existe plusieurs types de ressources financières :

  • les dotations de l’Etat - sur lesquelles la collectivité n’a pas de prise directe ;
  • les leviers fiscaux : cotisation foncière des entreprises, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, versement transport, prix et redevances des services (eau, assainissement, piscine…), subventions ;
  • et enfin, pour les investissements, le recours à l’emprunt.

>> Téléchargez le dossier budget 2016