Accéder au menu

Communauté de communes Moselle et Madon

L'histoire du fer

Moselle et Madon conserve le témoignage de l'identité minière et sidérurgique du territoire, partie intégrante de la culture locale. La mine du Val de Fer ouvre ses portes en saison selon un programme d’animations. Le « chemin des Traces » propose une randonnée thématique jalonnée de panneaux historiques sur le travail du fer.

La Mine du Val de Fer

Il s'agit d'une une exploitation minière de fer dont les entrées sont situées à Neuves-Maisons et les galeries principalement sous le territoire de Maron. La mine a été exploitée de 1874 jusqu'à 1968. La longueur des galeries avoisine en tout les 400 kilomètres.

Un accumulateur à minerai Zublin, construit au début des années 1930, est encore aujourd'hui visible sur le carreau de la mine.

Visite guidée et commentée du carreau et la galerie de la mine

Une plongée dans le passé de la mine : un site unique par bien des aspects, et trop méconnu, même des habitants des communes proches... 

Un spectaculaire vaisseau de béton à l'architecture unique en Europe, Le Zublin, construit au début du XXème siècle, accueille les visiteurs du haut de ses passerelles. 

La mine, située au coeur de la  deuxième réserve mondiale de minerai de fer, est probablement la seule en France à présenter les conditions de travail dans des galeries datant des années 1870 à 1930. 

Les guides sont prêts à accueillir grands et petits pour leur faire découvrir la mine et son environnement, et raconter le contexte de la vie minière à la fin du XIXème siècle.

La visite parcourt les anciennes galeries de mine du 19ème siècle, restaurées et sécurisées, et permet de comprendre les conditions de l’exploitation d’une mine de fer, avant la mécanisation des outils, en pénétrant au cœur des galeries, dans les mêmes conditions que les travailleurs des années 1880, avec leur pelle, leur pioche, leur poudre noire, leur mèche, leur lampe à huile, et les wagonnets tirés par des chevaux.

Les guides présentent l’ensemble du site en extérieur, le carreau de la mine, ré-excavé en 2014, afin de saisir la logique du projet industriel démarré en 1872, et le formidable développement de la vallée que ce projet engendra, par la création de l’usine au bord de la Moselle (qui fonctionne encore aujourd’hui).

Ce voyage dans le temps est apprécié des petits et des grands. 

  • Les mercredis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches, à 14h - du 13 juin au 16 septembre 2018.
  • Les dimanches à 14h - du 16 septembre au 1er novembre.

La visite est d'une durée d'environ deux heures.

Tarifs : Adultes : 5€. De 10 à 18 ans :  2,50€. Moins de 10 ans : Gratuit

Le site est situé en haut de la rue du val de fer, à Neuves Maisons. (Après le virage à gauche sous le Zublin, pénétrer sur le site en passant la grande grille.) 

Prévoir chaussures fermées et vestes chaudes (température entre 10 et 12 degré dans les galeries).

Accès et visite possible pour les Personnes à mobilité réduite, en particulier en fauteuil.

Informations auprès de l’APCI (Agence du Patrimoine et la Culture des Industries) : 03 83 47 84 32 ou 03 83 47 84 31.

assistante.apci@neuves-maisons.fr
www.minedeneuvesmaisons.fr

En allant sur le chemin des Traces...


"Le chemin des traces" est un sentier d'interprétation, proposant une promenade sur les pas des hommes et des femmes ayant travaillé le fer sur le bassin de Neuves-Maisons. Il se décline en deux parcours complémentaires :

  • « de la mine à l'usine » emprunte l'ancienne voie ferrée reliant la mine du Val de Fer à l'usine sidérurgique de Neuves-Maisons
  • « sur les pas des mineurs » regroupe les chemins empruntés par les mineurs de Chaligny pour rejoindre les entrées de mines du Val Fleurion et du Val de Fer, ainsi qu'une vue sur la carrière Nanquette (en cours d'aménagement).

>> Téléchargez le parcours détaillé du chemin des traces

Ces parcours sont jalonnés de panneaux à des étapes clefs, afin d'expliquer le travail des hommes (mineurs, ouvriers…), la mine, le train minier, l'usine, les points de vue, les paysages ou encore la géologie... Tout en conservant le cadre naturel des lieux traversé, le parcours « de la mine à l'usine » est accessible aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.
Un jeu sous forme de questionnaire est proposé à tous (petits et grands) afin de retrouver dans les panneaux certaines informations historiques. N'oubliez pas de prendre un crayon. Après votre sortie sur le chemin des Traces, retrouvez les réponses ici.
Un histo-guide reprenant et étoffant les informations historiques du chemin des Traces est en vente à la Filoche et au siège de la CCMM au prix de 10 euros.


Ce projet mené conjointement par la communauté de communes Moselle et Madon et les communes de Neuves-Maisons, Chaligny et Chavigny, a été pensé et conçu par Marc Verdier, architecte et paysagiste, et l'agence de communication Damned !
La réalisation des panneaux en acier a été possible grâce aux métalliers lorrains. L'aménagement a été réalisé par le travail de l'Atelier du Savoir-Fer, chantier d'insertion. Ce projet s'implique dans une logique de développement durable. Il a reçu le soutien de l'Etat, du Conseil Régional de Lorraine et du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle.